Quel budget pour l’aménagement de combles perdus ?

Aménager le grenier est une solution idéale pour gagner des m2, sachant en premier lieu que ce type de projet ne nécessite aucun déménagement temporaire. D’aucuns estiment aussi que c’est le moyen le plus économique pour agrandir la surface habitable de la maison. Comment faut-il dans ce cas ?

Aménagement des combles perdus : prix indicatifs

Dans le marché des travaux d’intérieur, l’aménagement des combles perdus est parmi les projets les plus connus. Les entreprises spécialisées dans cette solution de rénovation de maison sont nombreuses, donnant lieu à un panel de tarifs pour le moins vaste et diversifié. La fourchette est également extra large : d’environ 60 euros TTC à un peu plus 2000 euros TTC le m2. Cela part des travaux les plus simples pour les combles perdus aménageables et ceux dont qu’il faut totalement modifier.

Un projet d’aménagement de combles perdus est considéré à plusieurs points de vue, pour ce qui est d’en déterminer le coût. Certains travaux peuvent être omis ou, au contraire, constituer l’opération principale. Voici un listing des types de prestations les plus courants et importants, avec leurs fourchettes de prix respectives à titre indicatif :

  • Surélévation de toit avec main-d’œuvre : 500 euros à 1500 euros le m2
  • Renforcement du plancher des combles :  35 euros à 120 euros le m2
  • Isolation des combles perdus : 18 euros à un peu plus de 50 euros le m2
  • Isolation de toiture de combles perdus aménageables : 30 à 80 euros le m2
  • Mise en place d’un escalier en bois : 6000 euros en moyenne (Métal : 7500 euros en moyenne)

Prix d’un aménagement combles perdus : les différents paramètres de calcul

Le devis d’un aménagement des combles perdus varie d’un projet à l‘autre, selon qu’on se trouve devant une simple isolation de combles ou un véritable aménagement en vue d’agrandissement de surface habitable. En tout cas, la facture prend en compte un certain nombre de facteurs, à commencer par le volume des travaux qui fait varier la quantité d’opérations à réaliser dès la conception. Certaines entreprises peuvent par exemple facturer les démarches administratives. Le recours à l’architecte a aussi un coût non négligeable… En dehors du prix des matériaux qui varie selon la quantité, la qualité, la marque, mais aussi le fournisseur, il faut aussi considérer le coût de la main-d’œuvre. L’effectif mis à contribution dans les travaux influe logiquement sur le devis. Envie de mieux comprendre la tarification d’un tel projet ? Rendez-vous sur le site d’un professionnel pour en savoir plus sur les combles perdus et les possibilités en matière d’aménagement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.